Afficher tous les 2 résultats

Le mourvèdre est un cépage espagnol. Parvenu en France durant le XVIème siècle, il y est cultivé sur un peu moins de 10 000ha notamment en Languedoc-Roussillon, dans la vallée du Rhône et en Provence. Il participe dans l’encépagement de quelques AOC. Il peut être associé à d’autres cépages tels que le carignan, le grenache, la syrah et le cinsault pour apporter plus de complexité aux vins.

Ce cépage compte une quinzaine de clones agréés dont 6 ont été multipliés. Délicat, le mourvèdre est généralement conduit en gobelet. La fertilité du mourvèdre est assez irrégulière et son rendement doit être peu important pour que ses souches ne s’épuisent pas rapidement. Il nécessite un sol régulièrement irrigué mais de façon limitée. Aussi, affectionne-t-il les terrains argilo-calcaires.

Le mourvèdre se développe mieux avec un climat clément et un ensoleillement suffisant. Ce cépage n’apprécie pas les carences en magnésium et en potassium. L’esca, les cicadelles, les acariens et la pourriture acide sont ses ennemis. Le vin fabriqué avec ce cépage est riche en arôme, faible en acidité et dispose d’une structure tannique de bonne qualité.

Source : http://avis-vin.lefigaro.fr/connaitre-deguster/tout-savoir-sur-le-vin/guide-des-cepages

-12%
Cru Classé
12,50  11,00  TTC

Vin droit, salin, fruité et gourmand, bel amer en finale (Le Figaro).

Rhône sud
20,95  TTC

Belle robe intense couleur rubis. Nez puissant aux arômes de confiture de fraises avec des notes épicées poivrées. Attaque sur des notes florales puis épicées (poivre). Très belle structure tannique et bonne persistance.